Réglages des cales

Vous suspectez les réglages de vos cales ? Vérifions et ajustons les.

Les douleurs médiales et latérales du genou

Les douleurs sur les cotés des genoux sont assez communes, et les cales des pédales automatiques en sont généralement les coupables.

Ce genre de douleurs est souvent remarquée pendant ou après la première sortie avec des pédales automatiques, ou lorsque vous venez de changer de chaussures ou de replacer vos cales. Les structures en causes dans ce type de douleurs sont souvent les ligaments qui se situent sur les cotés de l'articulation du genou, l'empêchant de se tordre dans le mauvais sens.

Des problèmes spécifiques au vélo sont souvent en cause ici : des cales mal placées vont soit modifier ce qu'on appelle l'angle Q (l'écart entre vos pieds), soit créer une rotation excessive de l'articulation du genou, en tendant l'un ou l'autre des ligaments. Les schémas suivants montrent les soucis habituels, et leurs solutions.

Douleur latérale (angle Q)

  • douleur sur l'extérieur de la rotule
  • cale trop proche de l'extérieur de la chaussure
  • angle Q réduit
  • Solution : déplacer la cale vers l'intérieur de la chaussure

Douleur latérale (rotation)

  • douleur sur l'extérieur de la rotule
  • pied tourné vers l'intérieur
  • Solution : pivoter la cale pour faire pointer les orteils vers l'extérieur

Douleur médiale (angle Q)

  • douleur sur l'intérieur de la rotule
  • cale trop proche de l'intérieur de la chaussure
  • angle Q trop grand
  • Solution : déplacer la cale vers l'extérieur de la chaussure

Douleur médiale (rotation)

  • douleur sur l'intérieur de la rotule
  • pied tourné vers l'exterieur
  • Solution : pivoter la cale pour faire pointer les orteils vers l'intérieur

La liberté angulaire

Lorsqu'on parle de liberté angulaire (_float_ en anglais), il s'agit du degré de rotation qu'à le pied pour pivoter de gauche à droite lorsque la chaussure est enclenchée à la pédale.

En général, plus la connexion pied-pédale sera ferme, mieux la force exercée pendant la totalité du mouvement pourra être maintenue. C'est pour cela que beaucoup de compétiteurs préfèrent ne pas avoir trop de liberté angulaire avec leurs pédales. L'inconvénient, c'est que cette fermeté peut générer beaucoup de tension sur les genoux. C'est pour cela qu'on conseille aux personnes ayant des soucis de genoux de choisir des cales ayant beaucoup de liberté angulaire.

La liberté angulaire optimale pour un cycliste donné dépend d'un certain nombre de facteurs, incluant la position des cales et le positionnement naturel de ses pieds lors du pédalage intense ou lorsqu'il fatigue. Le seul moyen fiable de déterminer le degré de liberté angulaire qui vous convient reste malheureusement d'essayer les différentes possibilités.

Certains types de pédales (look, shimano) demandent de changer les cales, d'autres (speedplay) permettent de le regler directement.

Pour éviter les douleurs latérales et médiales du genou

Pour éviter ce genre de douleurs, vérifier régulièrement l'usure de vos cales. N'oubliez pas de dessiner l'extérieur de vos cales avec un marqueur sur vos chaussures avant de les remplacer, et d'expérimenter avec différent types de cales jusqu'à ce que vous en trouviez avec la liberté angulaire qui vous convient (trop de liberté ou trop peu peuvent poser des problèmes dans les deux cas).

Si vous débutez avec les pédales automatiques, une méthode pour trouver un bon réglage de base est de s'assoir au bord d'une table, avec le bassin, les genoux et les chevilles relachées, les genoux étant à 90 degrés. Regardez en bas, vous verrez l'angle naturel de vos pied. Il faut chercher à le reproduire avec les cales.